Rencontre avec … Sophie

« J’ai vraiment senti une évolution positive tout au long de cette formation, avec de nombreuses prises de conscience »

À l’occasion de la remise du label Handimanagement de nos étudiants de l’école Polytech Nice-Sophia, coup de projecteur sur la Première de Cordée Sophie Der Agobian, Présidente du BDHE & Élue au Conseil d’école.

J’étais dans le stéréotype handicap = handicap moteur en grande majorité. Je ne prenais pas beaucoup en considération les handicaps psychiques, qui je trouve aujourd’hui sont souvent mis à mal par des personnes qui exagèrent : dans le langage courant, on dit régulièrement qu’on est en « dépression » à cause des cours ou d’un problème assez mineur, ce qui minimise les personnes qui ne sont réellement pas bien.

J’ai appris de nombreuses choses sur le handicap, les entreprises, le management. J’ai vraiment senti une évolution positive tout au long de cette formation, avec de nombreuses prises de conscience.

J’en ai parlé aux membres de mon association, nous sommes en train de préparer des posts de sensibilisation et des stories sur Instagram pour rétablir la vérité sur ce thème facilement stéréotypé. Je pense également monter une équipe pour réaliser le concours Tous Hanscene où nous allons essayer de réaliser une vidéo pour sensibiliser au sujet du handicap.

Je pense que ces sujets sont très importants même pendant cette période de multi-crises, nous sommes dans une ère de changement, le sujet du handicap reste un sujet avec de nombreux stéréotypes en grande partie dû à un manque d’informations. Le partage d’informations peut se faire en parallèle du contexte actuel. D’autre part, nous devons prendre en compte les personnes en situation de handicap dans l’aspect économique et social.

Je trouve que la chose qui me manque le plus est le temps, étant la présidente d’une association, élue au conseil d’école et impliquée dans de nombreux projets du réseau Polytech. J’ai beaucoup d’idées, beaucoup de motivations, mais une journée n’est composée que de 24h …

Je pense que pour sensibiliser, ce serait bien de publier des résumés de chaque handicap, de publier de temps en temps des chiffres importants en rapport avec le handicap. Ainsi sur le site de Companieros, nous pourrions avoir une partie des réponses liées à ce sujet ou sinon des sources d’aides, de renseignements pour les intéressés. Toutes les ressources gratuites disponibles aux étudiants et salariés dans cette situation qui peuvent être possibles. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + seize =