Diversité : prendre le temps de la pédagogie

Savez-vous pourquoi nous avons créé les labels Handimanagement et HF Management ? Parce que pour motiver des étudiants sur le handicap et la mixité femmes-hommes, il faut se lever tôt… Alors, nous avons investi dans la pédagogie. 

Une pédagogie formalisée dans le cadre d’un accord AFNOR

En 2011, nous avons mis autour de la table des acteurs éducatifs, des représentants d’entreprise, des experts de nos thèmes. Accompagnés par l’AFNOR, nous avons formalisé les principes de la pédagogie RSI (Responsabilité Sociétale Individuelle), dans un accord toujours accessible sur le site de l’AFNOR (référence AC X50-789). Depuis 12 ans, ce travail fondateur inspire toujours notre action et la pédagogie est plus que jamais un point d’attention majeur dans nos différents formats d’intervention.

Plus qu’une pédagogie, une éthique professionnelle

Les sujets de la diversité sont concrets et complexes à la fois. Ils modifient en profondeur les modes de management et de leadership. Ils nécessitent aussi de la part des collaborateurs une démarche personnelle pour repérer et dépasser leurs propres schémas culturels, leurs résistances, et parfois même leurs peurs.

Les questions soulevées par la diversité, peuvent parfois heurter les individus au cœur de leur système de valeurs personnelles, familiales, sociales et même parfois religieuses.

Pour cette raison, nous sommes convaincus qu’il prendre le temps de la pédagogie,  pour déplacer le regard, mettre en dialogue les hommes et les femmes qui se forment, donner envie d’agir concrètement.
Il ne s’agit pas de chercher à convaincre à tout prix, mais de mettre en confiance, accueillir chacun à où il en est, sans jugement, avec bienveillance, l’amener à faire le petit pas qui est à sa portée…

Donner envie, donner envie, donner envie…

La pédagogie Companieros est conçue pour donner envie de s’impliquer à travers 3 fondements :

Fondement n°1 : l’expérience du questionnement du sens
Nous abordons les sujets de la diversité comme des leviers de sens au travail, à travers une vision globale, rassembleuse et désidéologisée qui va rejoindre chacun dans le sens qu’il veut donner à sa vie et à son travail.

Fondement n° 2 : l’expérience de la rencontre qui provoque le changement
La rencontre, c’est notre dada, et personne, par exemple, n’obtient son label Handimanagement sans être allé personnellement à la rencontre d’une personne en situation de handicap. C’est souvent un point de bascule pour changer de regard.

Fondement n°3 : la transmission entre pairs comme méthode à privilégier
L’obtention d’un label en fin de formation prépare la suite : les labellisés se sentent légitimes et compétents pour porter le sujet dans l’entreprise, donner envie à d’autres de s’engager à leur tour. C’est la force du pair-à-pair.

Les compétences visées par la pédagogie RSI :

La diversité requiert un certain nombre de compétences, regroupées dans le corpus de compétences de la pédagogie RSI. Une connaissance et compréhension des sujets RSE, à un niveau nécessaire et suffisant (SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE).
La responsabilité sociétale individuelle passe par 2 types de connaissances :

Une connaissance et une compréhension globale des sujets de la diversité et notamment selon les angles de vue suivants (SAVOIRS) :
– Connaître le contexte politico-légal du sujet.
– Comprendre la dimension organisationnelle et managériale de ces sujets : en quoi ils constituent un levier de performance pour les entreprises, en quoi ils conduisent les entreprises à repenser leur mode de management.

Un trio de compétences comportementales (SAVOIR-ETRE) : 
Niveau intra-personnel : adopter une démarche personnelle de recul et questionnement :
-Se connaître, connaître ses valeurs, découvrir et accepter ses propres limites (notamment : préjugés, stéréotypes et résistances).
-Faire preuve d’une capacité d’ouverture intellectuelle et humaine.
Apprendre à questionner les modèles et les certitudes communément admises, entrer dans la culture du doute.
Niveau inter-personnel : savoir dialoguer dans un esprit d’ouverture et d’écoute :
-Mesurer l’importance d’un esprit de dialogue et d’écoute (empathie, bienveillance) pour avancer sur les sujets de la RSE.
-Connaître les conditions d’une écoute centrée sur l’autre.
Relativiser sa propre position pour prendre en compte les enjeux portés par d’autres parties prenantes.
Niveau collectif : savoir transmettre et partager pour être acteur de changement :
-Savoir argumenter sur un thème RSE avec réalisme, en acceptant de mettre en lumière son propre cheminement.
-Savoir mobiliser différentes parties vers un objectif commun.

Les gens qui ont eut leurs labels Commpanieros